Thierry

Un article de Thierry, ajouté le 28 mai 2020 2 min. de lecture

Après quasiment 2 mois d’inactivité, les compagnies aériennes commencent à projeter des plans de vols au départ de l’aéroport Roissy Charles de Gaulle :

Air France a déjà sorti son plan de vol jusqu’au 30 juin revoir ICI le détail

easy jet souhaite aussi reprendre ses rotations à partir du 15 juin et compte ouvrir 18 lignes en France. Au départ de CDG, les liaisons sur Nice et Toulouse sont annoncées.

A compter du 12 juin Air Caraibes et sa soeur lowcost French bee, (habituellement basées à Orly), opéreront depuis CDG des vols longs courriers sur les DOMTOM : Pointe-à-Pitre (Guadeloupe), Fort-de-France (Martinique), Cayenne (Guyane), Saint-Denis (La Réunion) . Tous ces vols seront opérés uniquement en Airbus A350-900 et A350-1000.

Air China prévoit d’exploiter 24 liaisons internationales dont Paris CDG entre le 1er juin et le 1er juillet.

Emirates va relancer la desserte entre Dubai et Paris CDG à compter du 22 mai, assurée à raison de trois vols hebdomadaires.

Qatar Airways prévoit 11 vols par semaine vers Paris CDG cet été.

La compagnie aérienne airBaltic compte relancer sa liaison entre Tallinn et Paris en juin.

Lufthansa Group ( Lufthansa, Brussels Airlines, Austrian Airlines et SWISS ) annonce de nouvelles fréquences au départ de Paris CDG du 15 au 30 juin sur Munich, Francfort et Vienne…

Middle East Airways (MEA pour les intimes) prévoit un vol quotidien CDG Beyrouth du 8 juin au 5 Juillet.

Air Austral passe pratiquement sur un vol quotidien à destination de Saint Denis

La compagnie aérienne low cost Vueling annonce pour la fin juin la reprise de ses vols, initialement sur 88 routes en Espagne puis sur plus de 180 itinéraires de son réseau européen. Vueling relancera aussi 15 liaisons au départ de sa base à Paris-CDG,

Au niveau des vols transatlantiques Delta et United se préparent à un ryhme de 4 à 5 vols par semaine

Dans la continuité de la reprise des vols dans l’Espace Schengen, le 15 juin, seraient appliquées les normes sanitaires s’inscrivant dans le cadre du nouveau protocole EASA. D’ailleurs la photo choisie pour illustrer l’article, (vous l’aurez remarqué) n’est pas safe covid ; les bagages à mains ne sont plus acceptés en cabine, en revanche la distanciation sociale est respectée.