[Festival de Royaumont] Images, passages

Le 04 septembre 2021

Autour de Frédéric Durieux et Claude Debussy, c’est à une célébration de l’art de la composition que la jeune pianiste invite…

Même à l’ère du tout-numérique, même sous le règne de l’instantané, de nombreux compositeurs continuent de revendiquer une forme d’artisanat qui se joue des modes. Ainsi en va-t-il avec Frédéric Durieux. Formé à Grenoble puis à Paris dans les années 1980, il n’ignore rien de l’informatique musicale, qu’il a été l’un des premiers à étudier à l’Ircam. Pourtant, jour après jour, c’est principalement au geste intemporel de l’écriture qu’il s’attache. Ses partitions très structurées, aux couleurs raffinées, portent en elles d’amples réflexions sur l’histoire et l’évolution du langage musical. On y entend le passage des siècles autant que l’héritage de maîtres tels que Jean-Sébastien Bach ou Robert Schumann, auxquels il se réfère dans ses réflexions sur son art. Ce récital naît de l’un des documents que le compositeur vient de confier à la Bibliothèque musicale François-Lang.

Sous les doigts de la très remarquée Maroussia Gentet, Passage, créé en 2018, dialogue en effet avec les subtiles, presque pointillistes, Images de Debussy ou les fugaces et fragiles Écrits sur l’eau de Madeleine Isaksson, interprétés pour la première fois l’année dernière. Liant le passé et le présent, l’éternel et l’éphémère, c’est à une célébration de l’art de la composition que la jeune pianiste nous invite…

Types

  • Culture

Tarifs

  • Plein tarif : 20€
    Tarif réduit : 15€
    Tarif jeune (-30 ans) : 10€

Date

Samedi 4 septembre 2021 de 17h à 18h15.

Le samedi 04 septembre
Jours Horaires
Samedi Ouvert de 17h à 18h15