Maud

Un article de Maud, ajouté le 17 avril 2020 1 min. de lecture

La région avait déjà mis en place un premier volet d’aide dès le 1er avril. Suite à la prolongation du confinement des Français, les activités professionnelles se voient fortement impactées. C’est pourquoi, un deuxième volet d’aide voit le jour pour.

Il est possible de demander cette aide complémentaire qui s’échelonne entre 2 000€ et 5 000€. Néanmoins, pour bénéficier de cette aide, il faut répondre à quatre critères :

  • Avoir bénéficié d’une aide au titre du premier volet du fonds de solidarité ;
  • Employer au 1er mars 2020 au moins un salarié, en CDI ou en CDD ;
  • Constater un solde négatif entre l’actif disponible et la somme des dettes exigibles à 30 jours et des charges fixes, dont les loyers commerciaux ou professionnels, dues au titre des mois de mars et d’avril ;
  • S’être vu refuser depuis le 1er mars un prêt de trésorerie d’un montant raisonnable (soit d’un montant inférieur à 25% du CA)

Afin de faire votre demande, rendez-vous sur la plateforme dédiée.

Enfin, si vous souhaitez d’avantages d’information, rendez-vous sur le site de la région Île-de-France.