caroline

Un article de caroline, ajouté le 25 juin 2020 2 min. de lecture

Le projet routier de Contournement Est de Roissy (création d’une autoroute 2×2 voies entre l’autoroute A1 et la N2 ainsi qu’une route départementale à deux voies pour garantir les dessertes locales) a été déclaré d’utilité publique en 2003.

Entre 2019 et 2023, le chantier connaît une phase de travaux accrue.

Ce projet répond à un triple besoin : faciliter le trafic de transit, les échanges locaux et l’accès à la zone aéroportuaire. Les nouvelles constructions doivent permettre d’assurer la continuité de la Francilienne, de favoriser le développement économique du territoire et d’améliorer l’accès à l’aéroport Charles de Gaulle.

En effet, le nord-est parisien est difficile d’accès, ce qui ne permet pas de rendre ce territoire attractif ni de faciliter la desserte locale. Ainsi, la mise à 2×2 voies de la RN1104 répond aussi à la forte demande de déplacements dans ce secteur.

Concrètement, le projet consiste en la construction de :

  • 9 km d’autoroute ;
  • 7 km de route départementale ;
  • 8 ouvrages d’art ;
  • 3 échangeurs permettant la connexion par l’Est à l’aéroport, la jonction avec la commune du Mesnil-Amelot et l’échangeur A1/A104.

Il est à noter qu’une attention particulière sera portée à la création et au maintien d’espaces favorables à la biodiversité abritant notamment des espèces protégées. Par ailleurs, un cahier des charges prescriptif sera imposé aux entreprises en charge des travaux afin de limiter les nuisances de tout ordre pour les riverains.

L’opération est menée par la Direction Régionale et Interdépartementale de l’Équipement et de l’Aménagement d’Île-de-France (DRIEA-IF), en partenariat avec la Région Île-de-France, les Départements du Val d’Oise et de la Seine-et-Marne, la Communauté d’Agglomération Roissy Pays de France et le Groupe ADP.

Pour plus d’informations, cliquez ici.