Caroline

Un article de Caroline, ajouté le 18 septembre 2020 2 min. de lecture

Et si vous proposiez à vos collègues de covoiturer – dans le respect des gestes barrières bien sûr ?

Partager une voiture à 3 ou 4 pour rentabiliser ses trajets et réduire son empreinte écologique : le covoiturage a fait son apparition il y a quelques années en France, notamment grâce à des sites comme Blablacar.

Le concept s’est depuis démocratisé, même s’il gagnerait à être optimisé sur les courtes distances, comme le trajet domicile-travail par exemple.

En effet, le taux d’occupation moyen de remplissage est de 2,56 en covoiturage de courte distance. Seulement 5% des trajets domicile-travail sont réalisés en covoiturage, soit 330 millions de trajets sur 7,2 milliards par an.

Hors, à partir de deux passagers dans le véhicule, l’impact environnemental baisse de 50%, puis de 75% à partir de quatre passagers.

C’est donc sur les courtes distances que le covoiturage se montre le plus efficace. Il permet en effet de réduire significativement l’impact environnemental de l’utilisation de la voiture : pollution de l’air, émissions de CO2, embouteillages…

Le covoiturage permet également de rentabiliser le coût des trajets (essence, assurance, usure du véhicule…).

Alors, relèverez-vous le défi du covoiturage avec vos collègues ?

Pour plus d’informations sur l’impact environnemental du covoiturage, cliquez ici.