Un auteur inconnu fait cette description du village au début du XXème siècle : « Roissy est un village de Seine-en-Oise qui doit son éloignement d’une voie ferrée d’avoir conservé l’aspect retiré d’un bourg breton ». Seules les coiffes diffèrent avec cette région.

Carte postale, n°258, 1909, Classeur 4, Archives municipales de Roissy-en-France
Carte postale, n°51, 1906, Classeur 1, Archives municipales de Roissy-en-France
Carte postale, n°260, 1906, Classeur 1, Archives municipales de Roissy-en-France, numérisation de RDVA

Pour en savoir plus, un habitant de Roissy vous raconte…

In English :

« Chalot, Houdart, Dorval et Poiret… ces noms français sont ceux de très vieilles familles de Roissy ayant fait des legs ou des donations, – terrains, sommes d’argent -, à la commune. C’est pour perpétuer leur souvenir et rendre hommage à leurs dons qu’il fut décidé de donner leurs noms à certaines rues du village.
Vous trouverez au n°29 l’emplacement de la toute première Mairie de la commune.
La rue Chalot, constituée d’enchevêtrement de maisons très anciennes, – certainement les plus vieilles du village -, a conservé toute son authenticité. Vous découvrez ici d’anciens corps de ferme.
Ainsi, la demeure avec un grand porche vert située au n°16, était autrefois la ferme Loin. Dans les nombreuses exploitations roisséennes, étaient cultivés le blé, l’orge, le maïs, mais aussi la betterave et la pomme de terre.
Les origines de la ferme Loin remonteraient à l’an 1600 ! Le lieu est traversé par les sources du Soissonnais, ce qui permettait autrefois d’alimenter en permanence les trois puits de la ferme !
Ha oui, encore une légende que je tiens des habitant des lieux : les caves de cette ferme auraient été reliées directement à l’ancien château de Roissy par un souterrain ! Mais je vous préviens tout de suite, n’essayez pas de le retrouver : il a été muré ! »

Tous droits réservés. Les textes sont rédigés par Henri HOUMAIRE