Thierry

Un article de Thierry, ajouté le 03 avril 2020 2 min. de lecture

Office de Tourisme Grand Roissy : Comment qualifierez-vous  la situation actuelle sur Roissy ?

Virginie Rouy : La situation actuelle est économiquement dramatique sur Roissy. Comme partout en France d’ailleurs, mais la concentration de touristes, d’hôtels, de restaurants et de commerces autres sur notre territoire, accentue « l’effet catastrophe ».
L’activité sur l’aéroport CDG étant quasiment à l’arrêt (et chaque jour un peu plus ralentie) fait que le secteur est en train de s’éteindre peu à peu.

OT Grand Roissy : Après le confinement, selon vous,  quels vont être les changements de comportements de clientèles sur les segments  affaires et loisirs ? 

VR : Je pense qu’effectivement les comportements, après le confinement, vont se modifier complètement :
Pour le secteur affaires, il va, selon moi, d’abord y avoir une attitude moins « dépensière » au niveau des entreprises, qui vont resserrer les budgets (déplacements, repas d’affaires, séminaires etc.). Ce sera, à mon avis, le premier poste que les entreprises vont revoir à la baisse dans un premier temps. Ce qui aura pour conséquence directe une fréquentation de nos restaurants et hôtels plus « raisonnable » en terme de budget.
Certains salons qui se réunissent régulièrement au Parc des Expositions de Villepinte, et qui alimentent nos commerces, sont annulés jusqu’à l’automne déjà… 
Les entreprises françaises et étrangères, sont prudentes, et vont revoir à la baisse leurs interventions et déplacements non-indispensables.

Pour le secteur loisirs, je m’attends à ce que les particuliers voyagent un peu moins et restent dans leur pays pour les grandes vacances par exemple.
Donc moins de touristes étrangers, je pense. Pour les locaux, je reste assez optimiste sur leur fréquentation de nos commerces à la reprise.

OT Grand Roissy :  Comment imaginez-vous dans le temps la reprise sur Roissy ?

VR : Je pense que la reprise sera lente et progressive sur Roissy. Comme je l’ai expliqué précédemment, les comportements vont être prudents et nous allons devoir être patients avant de retrouver l’économie comme nous l’avons laissée mi-mars…
Le tourisme mettra, selon moi, du temps à reprendre en France, et particulièrement à Roissy,  nous en subirons les effets de plein fouet.

Virginie Rouy, présidente de l’Association des Commerçants de Roissy-en-France