Caroline

Un article de Caroline, ajouté le 22 février 2021 3 min. de lecture

Le château de Chantilly a reçu sa troisième étoile au Guide Vert Michelin. Il devient donc l’un des 24 musées français récompensés par le guide.

Situé à 25 minutes de Roissy, le château de Chantilly abrite :

  • un musée du cheval ;
  • le château lui-même ;
  • le musée Condé (deuxième collection française de tableaux après le Louvre).

D’ailleurs, en 2020, le musée Condé a reçu le label « Musée de France » (1219 musées). Ce label désigne les musées agréés par l’État et bénéficiant de son aide en priorité.

Une troisième étoile, comme 24 autres musées français

L’octroi de ce label a, en partie, motivé les équipes du Guide Vert Michelin à accorder une troisième étoile au château. C’est ce que Philippe Orain, Directeur des Guides de Voyage – Le Guide Vert Michelin, a expliqué au site classtourisme.com :

« Les collections du Château de Chantilly constituent le joyau du Domaine. On ne le sait pas assez ! Le duc d’Aumale a rassemblé des trésors inestimables de l’art européen. Dans le cadre de la revue des 9 critères d’attribution des étoiles du Guide Vert Michelin pour les grands musées français, il est apparu évident que Chantilly mérite désormais sa place aux côtés des 23 autres grands musées de France qui ont trois étoiles et donc « valent le voyage ». Les collections, maintenues dans leur présentation d’origine, méritent amplement cette distinction : l’équipe du Guide Vert Michelin a donc d’autant plus été confortée dans cet octroi des trois étoiles que le musée Condé a obtenu le label « Musée de France » en 2020, qu’il bénéficie d’une politique de conservation et une médiation culturelle remarquables. C’est un lieu exceptionnel à découvrir dès sa réouverture que j’espère très prochaine ! »

Le château de Chantilly, cas très particulier

Par ailleurs, il est à noter que le château de Chantilly est un cas très particulier.

En effet, conformément au testament du duc d’Aumale, le château n’est ni un établissement privé, ni un établissement culturel dépendant du ministère de la Culture. C’est une fondation de droit public relevant de l’Institut de France, placée « sous la protection directe du chef de l’État ».

Le château ne peut donc bénéficier d’aucun des dispositifs d’aide mis en place par l’État suite à la crise sanitaire, rendant sa situation financière très compliquée.

Pour plus d’informations, cliquez ici.