Caroline

Un article de Caroline, ajouté le 29 mars 2021 2 min. de lecture

Le 4 février dernier, Le Musée national de la Renaissance, à Écouen, a acquis une cuillère et une fourchette du tout début du 17e siècle.

Le Musée national de la Renaissance possède l’une des plus importantes collections d’orfèvrerie Renaissance en France.

Et cette belle collection continue à s’enrichir, grâce à l’acquisition d’une cuiller et d’une fourchette de voyage datant de 1600-1610.

En effet, ces deux pièces sont issues d’une collection d’orfèvrerie française réunie par un amateur parisien. Leur rareté est liée au fait que de nombreux ensembles d’orfèvrerie Renaissance ont été fondus. Seules de rares pièces subsistent.

Couvert de voyage pliant en argent anciennement vermeillé, maître orfèvre IR un compas et un croissant, répertorié mais non identifié, poinçon du maître orfèvre sur le cuilleron, l. 15,2 cm, poids 39,5 g.
Paris, 4 février 2021. Ader OVV. Mme Badillet, M. de Sevin.
Adjugé : 10 880 €. Préemption du musée national de la Renaissance.
©gazette-drouot.com

L’ensemble acquis par le Musée de la Renaissance se « compose d’une cuiller au dos de laquelle cinq passants permettent aux trois dents de la fourchette de s’encastrer. Le manche, simulant un pilastre surmonté d’enroulements, se termine par un terme masculin enturbanné. »

Par ailleurs, l’usage de la fourchette en France daterait du 14e siècle et de l’époque de Charles V. Mais le couvert réunissant la cuiller et la fourchette, lui, ne date que des 16-17e siècles. À l’époque, le couvert est alors un objet personnel que l’on porte sur soi.

Pour plus d’informations, cliquez ici.