Un article de Laëtitia, ajouté le 16 mai 2022 2 min. de lecture

Le programme « Air France Act » présente la nouvelle trajectoire de la compagnie concernant la réduction des émissions de CO2 .

En effet, pour limiter le réchauffement climatique, le transport aérien doit accélérer sa transition environnementale.

Les 3 piliers du programme « Air France Act »

  • réduire en priorité les émissions directes générées par les opérations d’Air France ;
  • réduire les émissions indirectes, en amont et aval des activités de la compagnie ;
  • contribuer en complément à des projets permettant de retirer du CO2 de l’atmosphère.

« La décarbonation de l’aviation sera difficile, et prendra du temps. Elle nécessite une étroite coordination entre l’ensemble des acteurs : avionneurs, motoristes, fournisseurs de carburants, aéroports, contrôle aérien, pouvoirs publics, institut de recherche et monde académique » ; annonce l’entreprise Air France.

La nouvelle trajectoire « Air France Act »

L’objectif est de réduire de 30 % les émissions de CO2 par passager-kilomètre d’ici 2030 (par rapport à 2019). En revanche, cet objectif exclut les actions dites de « compensation ». Cela correspond à une réduction d’environ 12 % des émissions totales de la compagnie entre 2019 et 2030.

Campagne Vidéo « Air France Act »

Objectif zéro émission en 2050

Bilan carbone du groupe Air France en 2019
Bilan carbone du groupe Air France en 2019

Air France souhaite atteindre zéro émission nette en 2050. L’entreprise va aussi contribuer à des projets permettant de retirer chaque année un volume de CO2 ; équivalent aux émissions résiduelles.

Pour atteindre ses objectifs, Air France active 5 leviers principaux :

  • L’arrivée d’avions de nouvelle génération ;
  • Le recours aux Carburants d’Aviation Durables (SAF) ;
  • La pratique de l’éco-pilotage ;
  • La mise en place d’une restauration plus responsable ;
  • Le développement de l’intermodalité.

Quelques chiffres clés pour un transport aérien plus durable

  • -30% d’émissions par passager-kilomètre d’ici 2030 par rapport à 2019, soit -12% de nos émissions en valeur absolue.
  • -25% d’émissions de CO₂ en moyenne pour un avion de dernière génération comme l’A350.
  • 63% d’incorporation de carburant d’aviation durable d’ici 2050.
  • Objectif 0 émission nette de CO₂ en 2050.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site « Air France ACT » disponible ici.

Pour en savoir plus sur la Démarche de Développement Durable de l’Office de Tourisme du Grand Roissy cliquez ici.